Randonner avec l'ARRP

20 février 2017

DIMANCHE 26 FÉVRIER : LE MARAIS DE MORVILLE

Ry_76

DIMANCHE 26 FÉVRIER :

LE MARAIS DE MORVILLE

Animateurs : Michel NÉDELLEC et Dominique de SCHUYTENER

Randonnées de 20 kilomètres en 2 PAS

Les rendez-vous :

9h30 à ROUEN, place du Gaillarbois

10h15 à RY, place de la poste

 

Le procès de Madame Bovary

 

flaubert

Le 31 janvier 1857 s’ouvrait devant le Tribunal Correctionnel de Paris l’un des plus curieux procès littéraires que la France ait connu. Le procès de Madame Bovary.

Au banc des accusés s’asseyaient trois prévenus : le gérant de la revue de Paris, l’imprimeur, et un jeune auteur encore inconnu, Gustave Flaubert.

Celui-ci n’avait pas encore publié, Madame Bovary était sa première œuvre. Âgé de 35 ans, il était le fils du docteur Achille Flaubert, chirurgien-chef de l’Hôtel-Dieu de Rouen.

C’est donc un jeune bourgeois, un fils de famille, élevé dans un milieu médical, un provincial, qui vient s’asseoir sur le banc de la correctionnelle.

madame_bovary

Son roman, publié d’abord comme tous les romans de l’époque en feuilleton dans la Revue de Paris, avait provoqué les plaintes indignées de nombreux lecteurs. Il avait fallu supprimer le passage du fiacre où les deux amants, Emma et Léon, enfermés dans le fiacre, stores baissés, sillonnaient toute la journée les faubourgs de Rouen.

Flaubert, en comparaissant devant ce tribunal, ne se doutait pas que ce procès allait lui apporter une monumentale publicité, allait lancer son livre avec fracas et allait lui assurer la célébrité.

Le délit reproché aux trois accusés n’existe plus aujourd’hui, c’était : l’outrage à la morale publique et à la religion.

Finalement Flaubert a été acquitté.

Après le procès, Flaubert est découragé, plein d’amertume, il n’essaie pas de profiter de l’énorme publicité faite autour de son livre, il aspire au calme, à la retraite, et se retire à Croisset, dans son pavillon au bord de la Seine où il demeurera jusqu’à sa mort, sortant peu, vivant comme un ermite, travaillant beaucoup et écrivant d’autres chefs-d’œuvre.

Source : http://www.amis-flaubert-maupassant.fr/article-bulletins/052_030/ 

Posté par ARRP76 à 06:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]


17 février 2017

JEUDI 23 FÉVRIER : LES CHEMINS DU JEUDI

les chemins du jeudi logo

JEUDI 23 FÉVRIER :

LES CHEMINS DU JEUDI

LA SEINE APPRIVOISÉE

Animateurs : Marie-Thérèse OLIVIER et Daniel LEFÈVRE

Randonnée de 9 kilomètres

Rendez-vous à 13h00 à l'abribus de Pont CORNEILLE à ROUEN

Posté par ARRP76 à 06:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 février 2017

DIMANCHE 19 FÉVRIER : VUES PANORAMIQUES SUR SEINE

sans-titre

DIMANCHE 19 FÉVRIER :

VUES PANORAMIQUES SUR SEINE

Animatrice : Brigitte LEFEBVRE

Randonnée de 12 kilomètres en 2 PAS

Les rendez-vous :

13h00 à ROUEN, place du Gailarbois

13h30 au MESNIL-ESNARD, parking de la salle des fêtes, rue des Pérets.

 

L’origine du nom « Le Mesnil-Esnard »

Tour_Hertzienne_de_Mesnil-Esnard_(Seine-Maritime)_001

La première mention qui soit conservée du Mesnil-Esnard remonte à 1055 sous la forme latine de Einardi Mansionali.

Elle allait connaître bien des transformations liées à l’influence de la prononciation, comme en témoignent les écritures médiévales de Maisnilli Enardi en 1212 ou du Mesnil Lyenard en 1451, avant sa forme actuelle, attestée pour la première fois en 1456.

Ces orthographes font ressortir un nom composé. Le premier élément est un dérivé du latin mansio signifiant l’habitation ou la demeure, toponyme très fréquent qui entre, par ailleurs, dans la dénomination de 9 communes du département.

Le second élément, Esnard, provient du nom germanique Einardus sur lequel est également formé le nom de la commune de Champenard (Campo Enardi), située près de Gaillon.

Certains auteurs ont émis l’idée, en retenant l’orthographe médiévale de Lyenard, que ce nom serait la déformation de Léonard, second patron de la commune. Invoqué pour une délivrance, qu’il s’agisse des femmes enceintes ou des prisonniers, il devint un saint très populaire lorsque son culte se répandit après les Croisades. Plusieurs libérations miraculeuses lui furent attribuées...

En un siècle, un petit village rural est devenu une véritable ville...

Elégante commune résidentielle située aux portes de Rouen, Le Mesnil-Esnard offre, sur le plateau dominant la vallée de la Seine, l’image d’un harmonieux paysage urbain organisé de part et d’autre de la route de Paris et se fondant progressivement dans la campagne alentour.

Village rural, il est devenu une ville dont le centre primitif, organisé autour de l’Eglise Notre-Dame, s’est déplacé depuis le percement de la route de Paris au XVIIIè siècle.

Afin de répondre à la croissance démographique amorcée au milieu du 19ème siècle, plus de 1300 logements, des maisons individuelles pour la plupart, ont été édifiées. Elles confèrent au Mesnil-Esnard son caractère résidentiel.

La Cité s’organise...

En 1927, Marcel Lowenstein, industriel qui avait acquis le château de la Châtaigneraie en 1920, dota la commune d’un casino dans lequel les mesnillais prirent l’habitude de se divertir en jouant aux petits chevaux ou en dansant.

Devant le succès de cet établissement, la commune décida de l’acquérir en 1935 pour le transformer en salle des fêtes, aujourd’hui divisée en logements (rue Romain Docquet).

Le 1er août 1937, Edouard Herriot, Président de la Chambre des députés, inaugura la nouvelle mairie ainsi que l’école primaire qui porte son nom.

source : http://www.le-mesnil-esnard.fr/cadre-de-vie/historique.html

 

Posté par ARRP76 à 05:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 février 2017

DIMANCHE 19 FÉVRIER : DOUDEVILLE - GRAINVILLE AR

Blason_ville_fr_Doudeville_(Seine-Maritime)_svg

DIMANCHE 19 FÉVRIER :

DOUDEVILLE - GRAINVILLE AR

Animateur : Philippe RABANY

Randonnée de 26 kilomètres en 3 PAS

Les rendez-vous :

9h15 à ROUEN, place du Gaillarbois

10h15 à DOUDEVILLE, parking de la mairie

 

PANNEAU-CAPITALE-150

Autrefois carrefour commercial dans la confection des toiles de lin, Doudeville a su conserver son titre de « Capitale du lin ».

 

Aujourd’hui, même si les assemblées générales des liniculteurs (producteurs de lin) n’ont plus lieu sur la place de l’hôtel de ville, la fleur est toujours le symbole de cette commune. Dès le mois de juin, en vous baladant de bon matin, dans les champs environnants, vous apercevrez cette petite fleur bleue (quelquefois blanche) qui fait la renommée de la ville.

La culture du lin existe depuis de nombreux siècles... Le lin est le textile le plus ancien du monde...

 

CHAMPS-EN-FLEUR-1-150

Cultiver du Lin requiert un certain savoir faire, et surtout une terre et un climat propice (climat tempéré et humide)

Le Lin Français est reconnu pour la qualité de sa fibre et la Seine Maritime est le 1er département linier en France.


Le Lin est semé entre le 15 mars et le 15 avril, la floraison se situe entre le 10 et le 30 juin. De minuscules fleurs bleues apparaissent alors !


La particularité de cette fleur est qu'elle fleurit le matin et qu'elle est très éphémère, elle ne dure qu'une demi journée...


En juillet a lieu ce que l'on appelle l'arrachage car le lin ne se coupe pas! Autrefois il était arraché à la main ( le travail était pénible), aujourd'hui l'arracheuse a remplacé la main de l'homme...


Le Lin reste ensuite à terre dans les champs pour que s'effectue le Rouissage(séparation des faisceaux fibreux de la tige grâce à l'action des micro organismes).
Après le rouissage, le lin est ramassé en bottes ou en balles rondes et envoyé dans les coopératives linières pour le teillage.

Recette de chouquettes au lin

GASTRONOMIE-2-250



Ingrédients : 1/2 litre de lait, 200g de beurre, 10g de sel, 10g de sucre, 300g de farine, 8 oeufs.

Dans une casserole, faites bouillir ensemble le lait, le sucre, le sel et le beurre.
A l'aide d'une spatule et hors du feu, ajouter dans le lait à ébullition la farine et remuer vivement. Remettre sur le feu tout en remuant pour déssécher la pâte. Verser la pâte dans un saladier et ajouter les oeufs un par un. Sur la plaque du four légèrement graissée, dresser des petits tas à l'aide d'une cuillère ou d'une poche avec douille. Parsemer de graines de lin et de sucre.

Thermostat 8.

Posté par ARRP76 à 06:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 février 2017

Du 11 au 26 FÉVRIER 2017 : SALON DES ARTISTES INDÉPENDANTS

Du 11 au 26 FÉVRIER 2017 :

79ème SALON DES ARTISTES INDÉPENDANTS NORMANDS

HALLE AUX TOILES

Tous les jours de 14h30 à 19h

ENTRÉE GRATUITE

salon 1

salon 2

Posté par ARRP76 à 06:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 juin 2016

ATTENTION AUX TIQUES !!

tique-achat-fotolia

Avec l’été reviennent les tiques qui affectionnent le sang chaud des randonneurs… Que faire ? 

La tique est un acarien dont la morsure peut entrainer des maladies, notamment la borréliose de Lyme.

Le cycle de vie des tiques comprend trois phases (Larve - Nymphe - Adulte) qui nécessitent, pour le passage de l’une à l’autre, un repas sanguin.

330px-Image-Life_cycle_of_ticks_family_ixodidaeFr

 

Où vit la tique ?

Comment pique-t-elle ?

La piqûre de la tique est indolore. En fonction de son stade de développement, elle reste accrochée plus ou moins longtemps et à différents endroits du corps. Une fois son repas sanguin terminé, elle se décroche. Attention, la tique peut piquer n’importe où, mais elle préfère les endroits chauds et humides. 

Où pique la tique ?

La tique vit dans les bois et buissons humides (ainsi que dans les prairies, jardins et parcs) et elle attend sur les hautes herbes, les fougères ou les arbustes qu’un hôte passe. Dès qu’un être vivant passe à proximité, elle se laisse tomber pour ensuite s’accrocher.

Même si elles peuvent être retrouvées tout au long de l’année, le risque d’infection est beaucoup plus important au printemps et au début de l’automne. 

Se protéger

Il est primordial d’avoir une tenue couvrante la plus claire possible pour repérer les tiques (vêtements longs, chaussures fermées, casquette).

Si possible, rentrez le pantalon dans les chaussettes. Il est également possible d’utiliser un répulsif sur la peau et/ ou sur les vêtements. 

Avoir les bons réflexes

Pendant la balade, restez le plus possible sur les chemins et évitez les broussailles. Après chaque sortie, vérifiez attentivement qu’aucune tique ne se soit fixée.

Attention : les plus petites peuvent vous échapper. 

Retirer les tiques

N’utilisez surtout pas de produits (huile, éther, alcool, flamme...) et évitez de comprimer le corps de la tique, cela risquerait de lui faire régurgiter des bactéries. Pour bien retirer la tique, utilisez un crochet à tiques (disponible en pharmacie ou chez le vétérinaire) à tourner comme un tournevis ou une pince à épiler en tirant la tique au plus près de la peau, agissez lentement et progressivement.

Puis désinfectez la plaie.

morsures_de_tiquestire-tiques-pour-chien-et-chat

LES TIQUES LES SYMPTÔMES 

La Borréliose de Lyme, la maladie à tiques la plus répandue, provoque des symptômes que l’on distingue généralement en 3 phases. 

Phase précoce

Elle peut se manifester quelques jours à quelques semaines après la piqûre.

L’érythème migrant est présent dans environ la moitié des cas. Sa forme et sa taille varient: auréole, plaque. Il grossit puis disparaît en quelques jours, même sans traitement. L’érythème migrant est la manifestation la plus évocatrice de la maladie de Lyme, mais son apparition n’est pas systématique.

Un autre symptôme peut être le syndrome grippal qui se manifeste généralement par une fièvre modérée, des courbatures ou de la fatigue. 

Phase disséminée

Si aucun traitement antibiotique n'est administré pendant la phase précoce, de nouveaux symptômes apparaissent. Ceux-ci sont très divers et se combinent ou se succèdent.

Consultez votre médecin si, dans les jours, les semaines ou les mois qui suivent une morsure de tique, vous avez un ou plusieurs des symptômes suivants : symptômes grippaux, grosse fièvre, forts maux de tête, de gorge, fatigue intense, douleurs articulaires ou musculaires, arthrite, troubles digestifs (nausées, vomissements, diarrhées), paralysie faciale… 

Phase disséminée chronique

Si les précédentes phases sont passées inaperçues ou ne sont pas traitées, des atteintes chroniques plus rares peuvent apparaître des années plus tard et s’avérer handicapantes.

Cela passe par des gestes simples à réaliser à chaque sortie dans la nature et par le traitement des animaux domestiques à qui on interdit l’accès aux lits où ils peuvent ramener des tiques.

 

PRÉVENIR ET GUÉRIR

Comment prévenir la maladie de Lyme ?

Peut-on soigner la maladie de Lyme ? 

Des traitements antibiotiques existent. Cette maladie se soigne bien par des antibiotiques lorsqu’ils sont prescrits le plus précocement possible. Consultez rapidement votre médecin. Actuellement, la solution la plus efficace reste la prévention.

Source : http://www.francelyme.fr/WordPress3/Documents/2015/09/Plaquette-FL-septembre-2015.pdf

Posté par ARRP76 à 06:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]