VOTRE SEMAINE DU 28 JANVIER  AU 3 FÉVRIER 2019

 

les chemins du jeudi logo 4

JEUDI 31 JANVIER 2019 : « Les Chemins du Jeudi »

 

« Pour un goûter »

 

Invitation lancée par Annick DUMONT et Philippe RABANY

 

Départ de la randonnée à 13h30 à ANCEAUMEVILLE, du parking de la salle des fêtes, près de l’église (avec un rendez-vous à ROUEN, place du Boulingrin à 12h45)

 

 

sans-titre

SAMEDI 2 FÉVRIER 2019 : MARCHE NORDIQUE

 

Séance pour débutants et initiés, animée par Jean-Marie KROWICKI

 

Rendez-vous à 9h30 sur le parking de l’immeuble « Pléiade » à Mont-Saint-Aignan : circuit du Bois de l’Archevêque.

 

LA CHANDELEUR

118859176

La chandeleur (fête des chandelles) est une ancienne fête païenne et latine devenue ensuite une fête religieuse chrétienne correspondant à la Présentation du Christ au Temple et sa reconnaissance par Syméon comme « Lumière d’Israël ».

Elle se déroule 40 jours après Noël, soit le 2 février.

 

On connait surtout la Chandeleur entant que jour des « crêpes ». La tradition attribue cette coutume au pape GELASE 1er qui faisait distribuer des crêpes aux pélerins qui arrivaient à Rome.

À l’occasion de la Chandeleur, toutes les bougies de la maison devaient être allumées. La tradition demande aussi de ne ranger la crèche de Noël qu’à partir de la Chandeleur qui constitue la dernière fête du cycle de Noël 

 

DIMANCHE 3 FÉVRIER 2019 : randonnée en 2 PAS 

La forêt sous la neige ? 

10 kilomètres

Michel NÉDELLEC et Nadine BELLA

 

13h00 à ROUEN, place du Boulingrin

13h30 à BOIS-GUILLAUME, parking de la Bretèque, en face du Cottage du même nom

 

 

DIMANCHE 3 FÉVRIER 2019 : randonnée en 3 PAS 

Du chemin du temps perdu à la mare aux sangliers

 

26/27  kilomètres

Patrick LORGERIL

 

09h15 à ROUEN, place du Boulingrin

09h45 à MONTIGNY, parking de l’église, route du Chêne-à-Leu

 

LE CHÊNE-À-LEU

 

chenaleu

Incendié, restauré, de nouveau détruit, on le disait contemporain de Rollon. Aujourd'hui, le légendaire Chêne à Leu garde sa sinistre réputation.

 

Gadeau de Kerville nous raconte son histoire mouvementée...

"J'ai décrit et représenté le Chêne à Leu de la forêt de Roumare, qui jouit d'une assez grande célébrité dans la région de Rouen, ville près de laquelle il se trouve. Quand je l'étudiai, au mois d'avril 1890, le tronc était creux et avait, à un mètre du sol moyen, une circonférence de 5 m. 69, et la hauteur totale de l'arbre était d'environ 21 m. 10.

 


Or, au mois de mars 1894, des brutes entassèrent des cotrets et des herbes sèches dans l'intérieur du tronc, et y mirent le feu. L'incendie endommagea fortement le tronc du vieux chêne et détermina la chute de l'énorme branche primaire dont la base était partiellement creuse."

 

Dans la nuit du 25 au 26 septembre 1896, un ouragan dévasta tout l'ouest de l'Europe et coucha à terre, parmi tant d'autres, le chêne de Boscherville.

 

Le 30 mars 1898, on inaugura un petit kiosque au carrefour du Chêne à Leu sur un terrain concédé par l'administration des Forêts au Véloce-club rouennais. Discours, Marseillaise, il y avait là 2.500 personnes. Dont des représentants du Touring-club de France qui contribua à son financement. De l'Etoile du chêne à Leu partent huit routes.

Quant au chêne, définitivement abattu, une section de branche fut offerte en 1906 au Muséum d'histoire naturelle de Rouen par Gaston de la Serre, inspecteur des forêts en retraite.