VOTRE SEMAINE DU 4 au 10 mars 2019

 

les chemins du jeudi logo 4

JEUDI 7 mars 2019 : Les Chemins du Jeudi 

« De plateaux en vallées » 

Randonnée de 10 kilomètres avec un départ à 13h30 du parking du cimetière de FRANQUEVILLE-SAINT-PIERRE (rendez-vous à 13h00 à ROUEN, place du Boulingrin). 

Randonnée animée par Michel NÉDELLEC. 

 

sans-titre

SAMEDI 9 mars 2019 : MARCHE NORDIQUE

 

Séance pour initiés animée par José LEBRUN

Rendez-vous à 9h30 au parking du NOVOTEL.

 

 

02-Deux-pas coloré

DIMANCHE 10 mars 2019 : randonnée en 2 PAS 

« Les tours de Ry : le sud » 

Randonnée de 12 kilomètres avec un départ à 13h30 du parking de l’office de tourisme de RY (rendez-vous à 12h45 à ROUEN, place du Boulingrin). 

 

Randonnée animée par Jean-François FLAUX et Ourida MEDJANI

 

Le procès de Madame Bovary

 

260px-Gustave_flaubert

Le 31 janvier 1857 s’ouvrait devant le Tribunal Correctionnel de Paris l’un des plus curieux procès littéraires que la France ait connu. Le procès de Madame Bovary.

Au banc des accusés s’asseyaient trois prévenus : le gérant de la revue de Paris, l’imprimeur, et un jeune auteur encore inconnu, Gustave Flaubert.

Celui-ci n’avait pas encore publié, Madame Bovary était sa première œuvre. Âgé de 35 ans, il était le fils du docteur Achille Flaubert, chirurgien-chef de l’Hôtel-Dieu de Rouen.

C’est donc un jeune bourgeois, un fils de famille, élevé dans un milieu médical, un provincial, qui vient s’asseoir sur le banc de la correctionnelle.

Son roman, publié d’abord comme tous les romans de l’époque en feuilleton dans la Revue de Paris, avait provoqué les plaintes indignées de nombreux lecteurs. Il avait fallu supprimer le passage du fiacre où les deux amants, Emma et Léon, enfermés dans le fiacre, stores baissés, sillonnaient toute la journée les faubourgs de Rouen.

Flaubert, en comparaissant devant ce tribunal, ne se doutait pas que ce procès allait lui apporter une monumentale publicité, allait lancer son livre avec fracas et allait lui assurer la célébrité.

Le délit reproché aux trois accusés n’existe plus aujourd’hui, c’était : l’outrage à la morale publique et à la religion.

Finalement Flaubert a été acquitté.

Après le procès, Flaubert est découragé, plein d’amertume, il n’essaie pas de profiter de l’énorme publicité faite autour de son livre, il aspire au calme, à la retraite, et se retire à Croisset, dans son pavillon au bord de la Seine où il demeurera jusqu’à sa mort, sortant peu, vivant comme un ermite, travaillant beaucoup et écrivant d’autres chefs-d’œuvre.

 

03-Trois-pas coloré

Dimanche 10 mars 2019 : randonnée en 3 PAS 

« Le bois de l’Archevêque » 

Randonnée de 28 kilomètres avec un départ à 9h45 du parking du cimetière de l’ouest, rue Guillaume-d’Estouteville à ROUEN (avec un rendez-vous à 9h30 place du Boulingrin). 

Randonnée animée par Gérard CONSEIL.

 

800px-Mino_da_fiesole,_ritratto_del_cardinale_guillaiume_d'estouteville,_vescovo_di_ostia_e_arcivescovo_di_rouen,_1450-75_ca,_01

GUILLAUME D’ESTOUTEVILLE

 

Sa famille était l’une des plus puissantes familles de Normandie avec de nombreuses possessions dans le pays de Caux, autour du château de Valmont.

Né vers 1412, il est le 34ème abbé du Mont-Saint-Michel de 1444 à 1483.

Il devient cardinal en 1439, légat du Pape en France en 1451 et archevêque de Rouen de 1453 jusqu’à sa mort, à Rome, en 1483.

Son cœur est ramené à Rouen où il est enterré dans la nef.